02 septembre 2012

For what it's worth



Demain sera une bonne journée. Il est 1h13 et j'ai décidé que demain, enfin aujourd'hui, sera une bonne journée. Et tant pis si je dois prendre le RER, me retrouver avec des gens que je ne connais pas ou mourir sous la tonne de travail, demain et toute cette année à venir seront positif parce que j'en ai décidé. Cette première année post-bac ne m'apportera sans doute pas l'indépendance mais elle m’apportera le bonheur. C'est peut-être présomptueux de ma part, et nul doute que dans deux semaines ou même demain je vous écrirai un article des plus dépressif et découragé, mais j'ai actuellement décidé de rendre cette année positivement productive. Et quand bien même je rencontre des difficultés, je compte bien en ressortir grandie, vivifiée et fière. Après tout j'ai choisi l'hypokhâgne et je tenterai de m'y tenir. J'ai tout les pinceaux (et c'est le retour des belles et grandes métaphores) et même si je ne fais pas du Picasso Kandinsky (j'aime pas picasso) je ferai un tableau. J'ai passé trop de temps à réfléchir, angoisser, rêver pour ne pas voir ce que cela donne. J'ai jamais aimé les chouineurs et dernièrement j'ai l'impression d'en être devenue une alors il est temps que je me secoue un peu, que je remonte mes manches et que je me mette à l'action : "Qui ne tente rien n'a rien" a toujours été l'une de mes expressions favorites. Je me dois d'essayer et de faire ce qu'il faut pour arriver à mes fin quand bien même je ne les ai pas trop définis. A force de ruminer le moindre évènement je risque de devenir définitivement une vache et c'est con une vache, je vous le dis. Alors je vais arrêter de regarder dans l’assiette du voisin et finir la mienne (la qualité des images de cette article est vraiment douteuse) !

Pour ce que ça vaut, demain sera une bonne journée.

Rendez-vous sur Hellocoton !

3 commentaires:

  1. J'aime bien le principe du "demain sera une bonne journée". C'est un peu la méthode Coué, mais en beaucoup moins con (oui, parce que quand on est dans la merde, on a beau dire ce qu'on veut, on est dans la merde ; tandis qu'avant d'y être, on peut toujours l'éviter).

    RépondreSupprimer
  2. J'ai envie de te dire bonne chance, pas pour ta rentrée, enfin si, aussi. Mais surtout pour que tu parviennes à rendre cette année positivement productive comme tu dis ! :)

    RépondreSupprimer
  3. Bon courage pour la rentrée, reste positive comme tu l'es. Tu peux le faire !
    Rentre bien ! :D

    RépondreSupprimer