29 juin 2012

Où je n'ai pas grand chose à dire et ça se sent

Suite à une réclamation selon laquelle il est HONTEUX que je ne publie pas plus d'article alors que je suis en vacances je vais aujourd'hui vous parler de sujets très bien choisi par ce blogueur que j'aime beaucoup.

La vie :

En ce moment ma vie n'est pas bien compliquée : je me lève, avale un café, vais squatter chez mon alter égo glandesque, là on glande, s'il y un rayon de soleil ou une pénurie de clope et de bouffe nous sortons éventuellement glander au bois, vers 17h je repasse chez moi montrer à ma famille que je suis vivante et prévenir que je ne suis pas là le soir puis je ressors. En gros rien de bien fascinant d'où le peu d'articles.




Les cheveux :

Hop transformation ado superficielle J'ai de GROS soucis de cheveux ! Voyez vous ma crinière est tricolore brune (alors que normalement je suis blonde cendrée) puis rousse puis blonde : résultat catastrophique ! Je voudrais bien refaire mes racines mais peut-être ferais-je mieux de laisser faire le sel, la mer et le soleil (s'il y en a par un somptueux miracle) une fois en Bretagne. Transformation Antigone normale.

Les doigts de pieds :

Je ne sais pas ce qu'est qu'un doigt de pied ! En ce qui me concerne j'ai des mini Knakis tordues au bout des pieds. Parfois, lorsque la folie me prends, je tente de les peinturlurer de bordeaux mais le résultat se révèle souvent plus que douteux et je garde ces tentatives d'art plantaire longtemps écaillé par flemme de l'enlever.

Le poil :

Le poil c'est l'ennemi, comme tout personne du sexe féminin qui se respecte je rale contre le machisme de la société mais y participe en m'épilant durant l'année et d'autant plus l'été. J'ai tout essayé comme tout le monde. Actuellement je reste axée sur l'épilady : c'est pratique, c'est rapide, ça tient une bonne semaine.

Le caca :

Le caca c'est un truc très personnel ne trouvez vous pas ? La preuve on a toujours du mal à faire caca dans un environnement inconnu. Finalement tout la différence entre l'animal et l'humain se fait sur la capacité ou non de chier en public. Descartes s'était trompé : le signe ultime prouvant l'existence d'une conscience humaine c'est la caca : l'homme à conscience d'être sale, il a honte de ses propres déjections et c'est là ce qui "l'élève infiniment au-dessus de tout les autres êtres vivants" [Kant]. D'ailleurs Dieu s'il existe est encore plus supérieur à l'homme : il ne défèque point ! (je ne suis pas un génie, je spolie Kundera)

Le ciel :

Je suis bienheureuse que tu me demande de parler du ciel car j'ai maintenant une excuse pour parler de cette météo de merde ! Ne suffise pas qu'il pleuve et bruine pendant 2 semaine, il faut maintenant avoir le temps le plus lourd depuis longtemps, une température de 39 degrés à faire suer un poisson et toujours pas de soleil ! Moi je vais finir par demander le droit d'asile pour "météo insupportable" !
Rendez-vous sur Hellocoton !

3 commentaires:

  1. Comment t'arrives à me faire en parlant de sujets si banals (je viens de vérifier si c'était pas banaux --") ? Congrats.

    RépondreSupprimer
  2. Oh mon dieu! J'étais pliée en deux devant ta réflexion philosophique (et très pertinente n'est ce pas) sur le caca x)

    Bonnes vacances, studieuses ou glandeuses :)

    RépondreSupprimer
  3. Je prends ENFIN le temps de répondre à cet incroyable article made by Antigone.

    Pour ton problème capillaire, je comprends et j'adhère ! Je suis moi-même multicolore sur la tête. Parfois brun, parfois châtain, parfois roux. Tout début du temps, du soleil, de la pluie de l'épaisseur de mes cheveux... C'est assez traumatisant à vivre au quotidien.

    On est d'accord, les pieds = MOCHE.

    Fais Miss Météo. Tu nous arrangeras tous, je pense !

    RépondreSupprimer