22 juin 2012

La guerre c'est pas bien

Voilà, j'ai officiellement quitté le lycée et pour conclure en beauté cette aventure dans le secondaire je finirai sur un sujet qui me tient à cœur. Vois-tu même si le lycée n'a pas organisé d’élections je sais bien que je suis Miss HB 2012 et comme toute Barbie refaite sans rien dans le crâne je me dois de déclamer un discours passionné sur l'importance de la paix dans le monde !



Alors voilà, générations à venir faites la paix dans le monde merveilleux de l'éducation nationale : S et L lâchez les armes, il est fini le temps des larmes (envolée lyrique quand tu nous tiens) ! En trois belles longues années au lycée il fut aisé de constater l'horreur des combats qui y ont lieu. Cela fait maintenant plus de deux décennies que les Littéraires et les Scientifiques se livrent un combat acharné au milieu duquel les suissES lycéens  préfèrent se tenir à l'écart supportant tout de même secrètement les S leurs héros.
Ce fut horrible, dévastateur : tandis qu'au premier étage les survivants du camp littéraire s'étaient emparé des salles de philo, les scientifiques de plus en plus nombreux tentaient d'accéder à l'arme nucléaire suprême : l'arôme de banane. Les armes de plus en plus techniques des S (Graph 35+ et autres machine à bouton) semblent avoir raisons des L qui perdent chaque année un peu plus d'influence, pourtant l'esprit plein de poésie et de philosophiques pensés ils résistent. "Y en a pas un soupçon et pourtant ils existent" chantait Ferré et les voilà courageux et pleins de beaux principes à faire un blocus devant le lycée empêchant les TS spé maths d'imposer leur impérialisme au salle de cours. Pourtant bientôt ils tombent, tous un par un semblent sombrer dans l'absentéisme et vaincu ils s'en retournent au café pour prépare une nouvelle attaque.





J'en appelle donc à la tolérance : oui les L ne sont que des pipauteurs, oui les S des machines à recracher; oui les L ont des looks étranges et les S sont tous grands et bruns; oui les L tiennent des blogs mauvais et les S jouent à des Roleplaygame. Mais unissez-vous contre le véritable ennemi : les ES !! (je crois que je viens de perdre la moitié de mon petit lectorat)

PS : J'aimerai présenter mes scincères excuses à ces filières dont je n'ai jamais parlé STL, STG, SMS, ST2S, STruc !
Rendez-vous sur Hellocoton !

10 commentaires:

  1. ADIEU </3
    (en plus, le "officiellement en révisions" à maintenant un goût amer pour ceux qui n'ont toujours pas fini de passer leurs putains d'épreuves)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Eva la filière ES23 juin 2012 à 00:38

      Je me contenterai d'approuver Someone_PM et Claire.

      Supprimer
    2. Mais je vous aime tous !! C'était une blague pour vous embêter ! C'est de la jalousie vous le savez bien !

      Supprimer
  2. J'étais une ES secrètement avec les L moi. Ou secrètement avec les ES. J'ai fais une licence d'Arts plastiques blindés de L et je suis en ifsi blindé de ST2S et S... xD
    Ouais je suis une énigme vivante...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu sais ce qu'on dit : le métissage c'est le mieux pour la survie de l'humanité !

      Supprimer
  3. Je suis en ES sans camp précis, vu que je suis pas très douée en math et que j'aime lire des pavés ;)

    RépondreSupprimer
  4. al marcelin berthelot28 juin 2012 à 19:18

    y a que les s spe maths qui valent qqch non? ce sont les seuls à pouvoir faire le grand écart entre les filières de MP à AL

    RépondreSupprimer
  5. Ahaha l'arôme à la banane! ( je dois m'inscrire, dsl pr l'anonymat) Etant en ES, il n'y a ni de honte ni de fierté particulière à être là. Mais si j'avais pu j'aurais travaillé autant les maths que la ses et les matières littéraires. Enfin... Es, ça offre une bonne culture générale et de tt façon j'irai en prépa k/hk. Merci pour tes articles, c'est pertinent, dróle et instructif, cad rare!

    RépondreSupprimer