18 mars 2012

Do I have your attention ?

Je vais bien, je ne suis pas morte disons plutôt. Assise face à l'ordi je me dis que je suis vraiment pathétique à ne rien faire. Je voudrais lire mais Jünger c'est vraiment pas ma tasse de thé or je n'aime pas commencer un livre avant d'avoir fini le précédent. En plus mes piles de livre "à lire" s'agrandissent un peu chaque jour et je me demande quand je pourrai enfin lire la suite du trône de fer. En tout cas je ne réussirai jamais mon défi lecture à temps j'en suis sûre.

Demain c'est le conseil de classe. Ce deuxième trimestre est comme tout mes deuxième trimestre depuis le CP : moins bon que le premier. Sauf que cette année n'est pas comme toute les autres années, cette année je n'ai pas de troisième trimestre pour remonter. Cette année c'est dossier et les dossiers s'arrêtent au deuxième trimestre donc sur une note négative. Tout le monde attends de moi que je réussisse, il est évident pour eux que je serais forcément prise où je le veux, j'en suis beaucoup moins sûre à vrai dire car si en apparence je semble avoir le niveau, une fois face au fait ça casse. Je suis le genre de personne qui semble talentueuse, tant mieux pour moi et mes oraux, mais je ne le suis pas vraiment donc une fois qu'il me faut réellement démontrer un prétendu talent je suis prise dans un total dépourvu. Il ne faut pas se fier aux apparences.



Mon bac blanc le montre bien : si j'ai eu que des bonnes notes, ma moyennes tourne à 15,5. C'est bien, c'est la mention bien. Mais ce n'est pas brillant, ce n'est pas exceptionnel, c'est satisfaisant mais sans plus. Je me sens comme si je ne pourrai jamais dépasser ce niveau de "convenable mais sans plus". De toute façon je n'ai pas encore eu le bac blanc de philo et avec un coefficient 7 il est déterminant pour mes prévisions bacquesque. Je vous donne donc les résultats demain.

J'ai passé un entretien pour une formation BAFA. Franchement stressant, comme si je venais pour un boulot. Des questions sur "ma motivation, ma relation à l'enfance ou mes qualités indéniables poiur participer à cette formation". J'ai passé mon temps à insister sur mon expérience de baby-sitteur et j'étais loin d'être convaincante. En plus si je suis prise je peux dire au revoir à mes vacances de pâques vu que c'est du samedi au samedi (dimanche compris) de 8h30 à 19h30(+2 veillées jusqu'à 1heure).  A voir si il me retienne...

Pause futilité : Je déteste pas SALsifi de coiffeuse qui ma fait une couleur de merde. Résultat telle barbie sirène je change de couleur de cheuveux chaque fois que je me mouille la tête. Actuellement je suis rousse au racine et gris jaune sur les pointes. A demain pour le point couleur !



J'ai recroisé le communiste. Il m'a refait une bise bisou, m'a complimenté pour mes cheveux (huhum) et m'a reproposé un café. Mais que veut-il ?? De toute manière je ne pourrai même pas voter aux élections présidentielles (à mon grand désespoir) et puis je n'aurai sûrement pas voté pour ce tout choupinou de Poutou !

Alleluja (j'ai un gros problème d'orthographe avec ce mot) ! J'en ai fini de Jaccottet ! Parce que moi qui ai naturellement des réticences face à la poésie, je suis totalement hermétique à la poésie moderne. Alors trois mois à me taper des "lumière au fond du jour" et des "montagnes en surplomb" je devenais folle. J'étais sincèrement à deux doigts d'utiliser les pages du recueil pour mes fesses puisqu'il n'y a jamais de pq dans les toilettes du lycée tout le monde le sait ! Et sans même le vouloir j'ai fait une jolie transition vers Gargantua qui s’essuie les fesses à coupe d'oisillons.
Rendez-vous sur Hellocoton !

8 commentaires:

  1. T'as un entretien pour le BAFA? C'est bizarre, nous on est pris comme ça. Et pareil, comme j'ai 17 ans c'est chaud de trouver un boulot cet été donc je voulais passer mon BAFA pendant les vacances de pacques, mais j'ai vraiment pas envie de perdre une semaine... Sérieux, y a que grâce aux vacances que je tiens le coup. Ta moyenne de bac blanc est super!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En fait c'est une formation avec la ville qui coûte beaucoup moins cher qu'avec un organisme privé mais comme beaucoup de monde postule ils ne retiennent que 25 candidatures.

      Supprimer
  2. Tes articles me font hurler de rire ! Je ne sais pas si c'est vraiment volontaire, mais tu as un tel sens de l’auto-dérision que c'est presque magique.
    J'attend le point couleur avec beaucoup d'impatience !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tant mieux si je te fais rire ! A vrai dire dans cet article mon auto-dérision n'était pas volontaire mais c'est vrai que c'est une de mes qualités (peut-on considérer ça comme une qualité ?) acquises grâce à un sens inné du ridicule et une maladresse fascinante.

      Supprimer
  3. le bac blanc ne veut strictement rien dire. Si je me fiais au bac blanc, je pouvais dire adieu au bac (je tournais à 9).
    Au bac blanc, j'ai eu mention AB, moyenne de 12,5.
    T'as de la marge, c'est facile d'être excellente :)
    Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ce petit commentaire qui remonte le moral =D

      Supprimer
  4. "Si j'étais lesbienne j'aurais retourné ciel et terre pour retrouver et épouser Camille (dans un pays où on peut)"

    Hihihihihihihihi. <3 (Je viens de checker pour la première fois depuis un an les stats de mon blog et tu m'envoies des lecteurs, je te découvre donc à l'instant.)

    Et comme j'ai la flemme de faire mon devoir sur la définition de patrimoine immatériel en Géographie, je vais lire touuuut ton blog pour procrastiner.

    RépondreSupprimer
  5. Hiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii Camille, genre THE camille, genre THE hypokhâgneuse qui m'a fait déouvrir la folie des blogs hypokhâgne et le désert en blog lycéen (d'où ma décision d'en ouvrir un)est venue sur MON blog, lire MES futilités !! Je me sens un peu comme un pèquenaud dont Baudelaire vient de lire le recueil !! (hystérique t'imagine pas !!)

    RépondreSupprimer