30 janvier 2012

Du café, de la neige et trois petites cullottes

Hey ! Comme me l'a fait remarquer mon Emmerdante préférée j'ai fait ma morte la semaine passée. Et pour aucune raison valable de plus ! Enfin bon le truc quand on arrête d'écrire pendant plus de trois jours c'est qu'on sait plus vraiment où reprendre et que reprendre.
En réalité je suis débordée par du rien en ce moment, je me sens amorphe et inactive : je me lève, je vais en cours, je babysitte, je vais me coucher et ça recommence ... Je me laisse porter par mon emploi du temps et je ne fais plus rien, je ne lis plus, je ne cuisine plus (car je ne vous l'ai jamais dit mais je cuisine !), je ne regarde plus de séries (la faute au FBI). Limite si je ne passe pas mes journées à regarder tourner les aiguilles en me demandant ce que je pourrai faire au lieu de faire quelque chose !



Ah, c'est dingue ce que ça fait du bien ! Un article c'est comme une dissert' tu ne sais pas comment commencer mais une fois la première phrase d'écrite ça coule tout seul ! Bon un peu de nouvelles car tout de même je ne suis pas non plus restée dans mon lit toute la semaine.

Je suis riche, rapport à mon anniv' plus tout les gosses dont j'ai torcher le cul, alors j'avais décidé de faire du shopping ! Résultat je n'ai pas acheté grand chose mais j'ai quand même fait une heureuse car quelque part dans cette vaste ville une fille à trouvé un sac avec trois jolies petites culottes que tête en l'air que je suis j'ai oublié dans un fameux magasin en Z (ou rien n'était joli).

Je suis sexy, rapport à mon nez rouge vif dans un visage blanc-vert dû à ce froid arctique ! Remarque comme il a neigé je suis redevenue une gamine de deux ans et demi dont le visage est fendu d'un immense sourire aux premiers flocon et qui une fois le nez (rouge) dehors fait la gueule parce qu'elle aurait mieux fait d'écouter sa mère qui lui avait dit de mettre des collants sous son jean !

Je suis intelligente, enfin c'est ce que j'essaie de faire croire aux hypokhâgne et licence où j'ai postulé. Car pour la première fois de ma vie j'ai dû répondre à cette question " Quelles sont vos qualités ?" Heu ... Ok alors mettre persévérante plutôt que têtue, ouverte d'esprit plutôt que bavarde, curieuse plutôt que touche à tout et réaliste plutôt que déprimante ! Sinon puisque je vous fait une mise au point scolaire, j'ai cartonné sur De Gaulle, ma foutue prof d'allemand nous a fait un Bac blanc surprise de 3h et le vrai Bac Blanc se rapproche de jours en jours !

En gros j'ai tout pour plaire ! Et c'est ce que semble penser le Communo enfin je sais pas, il ne s'est rien passer au dernier café mais c'est de ma faute vu que lorsqu'il m'a demandé ce que je faisais en ce moment en cours j'ai répondu le film "Socialisme" de Goddard ce qui a forcément fait dériver tout le reste de notre conversation sur la seul chose que je sais de lui : ses opinions politiques ! Cependant il m'a fait la bise-bisous (Dieu que je suis ridicule) et il m'a proposé un autre "café ..." pour demain soir. D'ailleurs quelqu'un veut-il bien m'expliquer le concept des trois petits points ? Non parce que moi je connais "café", je connais "rencart" mais je connais pas "café ..." ! C'est pas bien clair cette histoire ! Remarque moi même je ne suis pas claire, car finalement je ne sais pas ce que je souhaiterais que signifie ce café donc je vais y aller et je verrais bien !


Rendez-vous sur Hellocoton !

22 janvier 2012

Level up !



Mouarf, mouarf mouarf !! Je ne suis plus une Noob ! Il est à peine 23h et j'ai fini terminado mon commentaire de philo en même pas 7 heures ! Bon d'accord au bac, je sis censée faire le même travail en 4h mais d'un autre côté y a une amélioration !! Qui sait, ma prochaine dissert' sera peut-être faite en 5h !

Dans tout les cas je me sens fière et responsable : j'ai fait tout pour la semaine à venir et j'envisagerai presque d'en faire plus ! Finalement peut être que mon post-bac se passera bien ! D'ailleurs sachez qu'APB à commencé et je sens que ça va devenir mon nouveau jeu préféré de jongler et de trier toutes mes candidatures. J'envisage de plus en plus de rater le concours et je l'espère d'aller en prépa sans que cela ne me déplaise le moins du monde ! De toute façon tout me plaît même aller en fac sera génial du moment que j'approfondis les matières que je préfère ! J'hésite à demander des prépas avec internat à Rennes et à Bordeaux car même si j'ai la chance d'habiter à Paris, être acceptée ici signifierai rester chez moi et je ne suis pas sûr de parvenir à travailler intensément, comme il est attendu en Hypokhâgne, si mes petites sœurs jouent à chat autour de moi tandis que mon frère et ma mère geekent (oui c'est un verbe maintenant) sur un MMORPG ensemble ! 

Moi aussi je sniffe du coke
 Je n'ai toujours pas fait les soldes, ça peut avoir l'air con mais je ne parviens pas à trouver le temps entre les cours, le babysitting, les portes ouvertes des universités et mon travail personnel, or il me faudrait vraiment une robe noire à ajouter aux douze que j'ai déjà !

PS : Si j'étais absente c'est que je portais le deuil de Megavideo (c'est ne conspiration pour me faire faire mes devoirs)
Rendez-vous sur Hellocoton !

19 janvier 2012

Ce billet est un prétexte pour ne pas faire mes devoirs


Oui c'est mal je ne suis pas en train de réviser mes logarithmes ou de faire cet ennuyeux commentaire du texte de Malbranche (c'est un philosophe spèce d'inculte)(évidemment que j'en avais entendu parler avant de devoir l'étudier) ! Mais j'ai une excuse, moi, môsieur, j'ai le crâne qui explose sous les longs déboires de ma chère remplaçante de philo pour nous expliquer les différentes intensités de la vérité et de la vérité sous les yeux éberlués d'une classe qui ressemble davantage à un asile. Car si les L sont souvent considérés comme des outsiders originaux c'est que trois de philo à la suite ne nous laissent pas indemnes !

Accessoirement, je vais me faire sauter la cervelle face à une vie familiale qui se dégrade davantage chaque jour, un projet post-bac que je dois choisir avant ... demain et des activités avec lesquelles je ne parvient plus à jongler. Enfin bon vous inquiétez pas (on en a rien foutre nous de ta vie ), j'ai toujours été meilleure en période de crise ! Je sourie et je me concentre sur les bonnes choses : sur ce 14 que j'ai eu à ma dissert' de philo, sur cet appareil photo que mes amis m'ont offert pour mon anniversaire, sur ce jenesaispascequecétait que j'ai eu avec le Communo. Je me concentre aussi sur ces choses qui m’énerve comme cette imbécile contrôle à l'entrée du lycée, sur le poésie moderne (Jaccottet n'est pas ma près d'être ma BBF) ou sur cette demeurée qui parle hurle au milieu du métro !


PS : Avouez que quand vous avez commencer à me lire vous vous disiez que ma vie serait trépidante et pleine d'aventures comme dans les séries débiles sur ados mais en vrai être lycéen c'est se lever le matin, aller en cours et se coucher, le reste c'est du bonus !
Rendez-vous sur Hellocoton !

15 janvier 2012

Celle qui avait peut-être rencart avec un communiste

WHAT ? va dire Celia, un rencard ? Bon il se trouve que votre humble servante est particulièrement nulle dans les amours mais restituons le tout :

Ça fait bien longtemps que vous n'avez pas entendu parler du Grand Geek. Logique, je n'en parle plus, je n'y pense plus, j'ai fait ne croix dessus. Depuis, je n'ai plus envisagé le fait d'avoir un petit copain (c'est con comme nom nan ? Je me sens conne avec mes histoires en tout cas) que lorsque je me les gèles dehors dans le froid sans personne à qui voler un pull. Bon il y a bien eu ce charmant musicos du samedi mais ce fut davantage dû à de l'ébriété qu'autre chose.



Il faut également prendre en compte le facteur de mes convictions politiques (communiste oblige) : je suis une espèce d'ovni (oui je suis de ces lycéens agaçants qui à 16 17 ans ont déjà des idées politiques) flottant entre un communisme utopique et irréalisable, une gauche décevante et Europe-Ecologie (Kesako ça vient faire là ?). En gros je fais chier mon monde : je ne suis jamais contente et j'aime le dire dès que je peux ! Or, il y a depuis un an (et demi mais on va pas chipoter) un groupuscule communiste qui flotte autour de mon lycée. Ils aident lors des blocus, distribuent un journal-tract (que je lis alors que la majorité des élèves en font des origamis) et organisent régulièrement des débats-cafés.

Un jour, tiraillée par l'ennui et la curiosité, j'ai pris la grande décision d'aller à l'un de ces débats, histoire de passer pour une grosse capitalo avec mes idées réformistes. Finalement je m'étais bien marrée à m'engueuler avec eux en riant et depuis j'y retourne souvent sans jamais me laisser convertir. Bon le décor est planté, c'est bon.


L'autre soir, tandis que je sortais d'un merveilleux cours de philo sur la caverne, (allez on va l'appeler le Communo) je croise le Communo et sa bande de rigolos : "Hey, Antigone, tu tombes bien je voulais te rappeler qu'une réunion est prévue ce soir avec comme thème "Le fascisme" et "le FN". J’espère que tu y seras !" J'accepte, part chercher mes sœurs, glandouille avec Sophie et hop direction le café.

Bon, je vous épargne les blablas stériles qui finissent toujours sur le besoin urgent d'une révolution prolétaire pour renverser le grand vilain patronat. Bref, on est mis à la porte du café vers 20h et nous souhaitons tous (on était plus que cinq à vrai dire) au revoir autour d'une cigarette. Le communo me demande alors de lui repasser mon numéro de portable (que je ne vous donnerez pas =P) et me propose de prendre un café dans la semaine, disons Mardi. Ok doc, au revoir tout le monde, FIN.

STOP ! Attends deux minutes, je suis la seule à qui il l'ait proposé ce café ! Es-ce un rencard ? Je lui plairai ? Ou alors il eut juste m'embrigader dans son parti. Oui ça semble nettement plus logique. D'un autre côté ça fait déjà six mois qu'ils essayent tous et je n'envisage toujours pas de faire la révolution ! Et puis d'abord il a quel âge ?? Attends il est en licence d'histoire donc grand max 21-22 ans. Oulalala nan je me fait des idées il ne vas jamais s’intéresser à moi. Et puis de toute façon j'y avais jamais pensé avant donc je laisse tomber. En même temps il est mignon, mais communiste ... La question est donc ai-je rencard avec un communiste ou va-t-on tenter de me faire entrer dans une secte au dieu faucille  ??

Rendez-vous sur Hellocoton !

13 janvier 2012

On est pas sérieux quand on a dix-sept ans [Rimbaud]

Aujourd'hui les amis je suis ... en fait non je suis rien, je suis pas grande, je ne suis plus petite, je ne suis rien. Aujourd'hui (enfin maintenant là quand le message est publié) ça fait 17 ans que j'ai ouvert les yeux. Je m'en rappelle encore ....



Où je suis ? Pourquoi y a autant de bruits ? C'est qui cette bonne vieille qui se permet de me découper le bide ? Et pourquoi quand je parle on dirait du Rammstein ? Si ça se trouve, je suis déjà une rock star ! Ou mieux je suis la fille d'une rock star américaine. Eh, ho de quel droit se permettent-ils de me noyer comme ça dans une piscine ! Que quelqu'un m'aide (il faut que quelqu'un m'aide je n'ai qu'une seule vie ...). Bah voilà merci madame. Bon c'est pas tout mais ça fait bien 20 minutes qu'on me tripatouille et personne ne m'a encore nourrie ou dit où je me trouve. Ah voilà, merci beaucoup madame de me laisser manger, et qui êtes-vous ? Ma mère ? Mais vous êtes pourtant bien jeune, 20 ans à tout casser. Vous venez d'en avoir 21 ? Bon alors je suis votre cadeau d'anniversaire en gros ! Oups c'est que je glisse (déjà à l'époque je me cassais la gueule). Et sinon il est où mon père ? Comment ça en train de comparer les sables des plages normandes ? Donc je suis en France, bon c'est pas si mal et euh pour mon père alors il compte revenir vite ?

Mon père est revenu, 11 plus tard je ne le verrais plus comme quoi ça a toujours été ma mère et moi (et mes trois nains). Revenons en au sujet principal : on est un vendredi 13 comme en 1995.
Le vendredi 13 ça porte malheur, rapport à des sorcières le diable et tout et tout. Je suis donc censée trainer la poisse avec moi toute ma vie et ce partout où j'irai. M'en fiche, c'est pas une date de naissance qui va décider si oui ou non je serai heureuse même si certaine de mes amies y voient l'explication de ma malchance ou de mon enthousiasme permanent. Moi, j'y vois surtout de grosses bêtises dont je situe le niveau au signe astrologiques !


 
 Je me demande bien ce que je pourrai vous racontez d'autre comme âneries (aujourd'hui je me permet tout !). Ah si ! Saviez-vous que je suis un génie ? Sans blague, je suis d'une intelligence supérieure moi madame, la preuve est que j'ai même sauté une classe ! Laquelle ? Euh bah la dernière section de maternelle mais bon je reste ultra précoce : je savais déjà écrire papa et maman (si ce n'est pas le témoignage d'un pur génie je vais vais me teindre en bleu !).
Cependant en fêtant mes 17 ans au lieu de ma majorité ou plus contrairement à la plupart de mes camarades me donnent quelques désavantages :
  • Je ne voterai pas pour les élections présidentielles et je trouve ça bien regrettable parce que Merde je le mérite tout de même plus que cette écervelée qui pensait que Mélanchon était d'extrême droite ! 
  • Je ne peux pas boire or comme je suis responsable et consciencieuse je n'ai bien évidemment jamais avalé une seule goutte d'alcool; croix de bois, croix de fer si je mens je vais en ... ah bah mince je ne crois pas en Dieu ! 
  • Je ne peux pas signer mes papiers officiels ou mes absences (et je ne le pourrai toujours pas lors de ma première année post-bac) ce qui est bien dommage car vu le dégoût naturel de ma mère pour tout ce qui peut ressembler de près ou de loin à de l’administratif, signer à sa place me permettrai de rendre les documents à temps !
  • Je n'ai pas le droit de regarder de films coquins (bonjour les recherches louches) et c'est vraiment dommage parce que vu mes goûts cinématographiques je suis sûre que je manque vraiment quelque chose.
Et le mot de la fin : "Même les plus cons ont leur jour de gloire : leur anniversaire"

Rendez-vous sur Hellocoton !

10 janvier 2012

Les films allemands sont longs et chiants



Je me suis fait agressée ! J'étais tranquillement en train de rêvasser au beau garçon que j'ai embrassé samedi soir et dont je ne reverrai plus jamais la tronche parce que je suis partie avant de lui filer mon numéro et que j'ai des convictions débiles donc qu'il ne me trouvera jamais sur Face de bouc, quand Mme Postillon m'a demandé comment dire en allemand que Faust est désenchanté.
C'est ce genre de scène qui me laisse à croire que je ne parviendrai jamais totalement ni à une vie amoureuse, ni à une réussite scolaire épatante !

Sinon je me suis encore tapée un énième salon inutile sur orientation et j'ai découvert un hypokhâgne qui m'a l'air bien sympathique (enfin ça reste une hypokhâgne).

Ce message était donc aussi court qu'inenrichissant.
Rendez-vous sur Hellocoton !

07 janvier 2012

Le mec de la tombe d'à côté - Katarina Mazetti

Vous vous rappelez que il y a pas longtemps j'ai décidé de participer au défi de Ayma et que dans ce but j'avais une liste de lecture ? Il se trouve que cette semaine j'ai fini l'un d'entre eux, ce livre de Katarina Mazetti j'en ai beaucoup entendu parler et le plus souvent en très positif !


Résumé :  Désirée se rend régulièrement sur la tombe de son mari, qui a eu le mauvais goût de mourir trop jeune. Bibliothécaire et citadine, elle vit dans un appartement tout blanc, très tendance, rempli de livres. Au cimetière, elle croise souvent le mec de la tombe d'à côté, dont l'apparence l'agace autant que le tape-à-l'œil de la stèle qu'il fleurit assidûment. Depuis le décès de sa mère, Benny vit seul à la ferme familiale avec ses vingt-quatre vaches laitières. Il s'en sort comme il peut, avec son bon sens paysan et une sacrée dose d'autodérision. Chaque fois qu'il la rencontre, il est exaspéré par sa voisine de cimetière, son bonnet de feutre et son petit carnet de poésie. Un jour pourtant, un sourire éclate simultanément sur leurs lèvres et ils en restent tous deux éblouis... C'est le début d'une passion dévorante.

 Mon Avis : Mouais bof, il est vrai que sur le moment j'ai été enthousiasmée, je ne pouvais plus en lever les yeux et j'ai passée mes deux heures de perm' hebdomadaires du jeudi matin à dévorer ce livre. En le refermant j'avais le sentiment de l'avoir aimé et je le trouvai génial. Cependant, à froid, et 3 jours après l'avoir fini je crois l'avoir déjà oublié. En réalité, ce livre ne s'est pas démarqué et j'ai donc très peu de chose à dire dessus. En conclusion, c'est un bon bouquin de plage !

ps : En revanche j'adore l'édition Babel ! Vraiment c'est l'une des meilleures et rien que son nom est d'une exceptionnelle intelligence : de la littérature par, pour et dans toutes les langues !
Rendez-vous sur Hellocoton !

05 janvier 2012

Les remplaçants ou comment je suis devenue un cliché

On va commencer en vrac, parce que bon c'est pas que j'en ai marre de passer ma vie à faire des intros mais .... Les loulous (tous plus vieux que moi) ici Youston, les cheveux dressés sur la tête et une envie de moule tiraillant le ventre rapport à la tempête que les bretons nous ont envoyés sur Paris. Bref, je ne suis pas là pour vous parler de mon estomac mais de mes tropichoux de nouveaux profs (allez savoir peut-être sont-ils sur la blogosphère alors vaut mieux les caresser dans le sens du poil).

On va faire ça à la De Gaulle (qui l'avait lui-même fait à la Plutarque)(oui je me sens particulièrement en forme aujourd'hui)(non je n'ai pas pris de petite pilule bleue). En fait, non pas à la De Gaulle parce que je ne suis pas assez talentueuse pour faire un portrait croisé (bien que j'ai eu 17 en littérature, han han han han)(et 9 en géo, mais c'est une autre histoire) !



Un jour je me suis promis à moi-même de ne jamais, au grand jamais fantasmer sur un de mes profs, hors de question pour moi de devenir le cliché insupportable de la lycéenne qui lèche le cul de son prof style "La belle personne". Pendant longtemps, j'ai tenu ma promesse ; je n'étais même pas tombé sous le charme de monsieur Touchou (dont le nom était fidèle au physique). Mais tout ça c'était avant, bien avant de rencontrer Mr Coquelicot (pseudo puisque vu son succès auprès des filles elles l'ont presque toutes googlé). Mr Coquelicot a de l'humour, du charme, un truc genre 23 ans et c'est mon nouveau prof d'anglais.
Notre histoire fut brève mais intense. Je ne l'avais pas vu tout de suite faut dire qu'il se mêlait facilement à la foule des élèves, quand me mouvant jusqu'à ma place il me suivit du regard accompagné d'un petit sourire. J'en fut toute émoustillée. Puis quand chacun fut à sa place, il se présenta : haaaa Marc (comme un certain Darcy dans Bridget Jones) ! Puis rompant le charme de notre merveilleuse rencontre, moi qui me sentait en tête à tête (plus 34 autres élèves) avec lui, Louise se tourna vers moi et annonça dans une distinction propre à sa personne : "Il est gaaaayyyyyy !" Mes sentiments furent alors froissés par ma raison : jean moulant + bague au petit doigt + perçing oreille gauche + un je-ne-sais-quoi = Homosessual. Sniff quel dommage ! Depuis nos relations sont sympathiques "Quelqu'un ici suit The Big Bang Theory ?" six mains se lèvent "En VO je veux dire" seule ma main reste levée et j'ai le droit a un franc sourire jusqu'à ce que je tente de faire passer le mot commerce avec un petit accent ce qui m'a donné le droit à un "ce né pa pacqu'on pale caume ça que l'on pale anglais !"
End of our story (nan sinon il est vachement bien, ça me rassure un peu vu que ce n'est que mon deuxième prof d'anglais sain d'esprit que j'ai de toute ma scolarité).

Sinon ma prof de philo s'est fait remplacée par une prof encore plus jeune que Monsieur Coquelicot. Elle est toute mignonne, tout jolie, ne doit pas avoir plus de 4 ans de plus que nous est on est sans aucun doute sa première classe. Or nous ne sommes pas un cadeau, je la plains sincèrement, des plaques de rougeurs apparaissait sur ses joues à cause du stress; et les deux glandus du premier rang n'ont rien trouvé de mieux à faire que de se moquer d'elle, la rendant de plus en plus rouge.
Elle est sans aucun doute un puits de science (vu qu'elle vient de passer son concours tout doit être bien frais) mais tout comme je suis incapable d'expliquer à Héléna la formule de maths que pourtant je comprends, elle ne parvient pas à bien clarifier un cours qui ressemble davantage à un très bon exposé d'élève qu'à une transmission de connaissance !

A ma gentille prof de philo
Rendez-vous sur Hellocoton !

04 janvier 2012

Bac (Brevet d'Annorexie Confirmée)

Afin de sensibiliser les jeunes au problèmes du surpoids en France, le Dr Dukan propose d'instaurer une option qui permettra aux lycéens de récolter des points pour le baccalauréat. L'option "poids d'équilibre". Pesé plusieurs fois par an au sein de son établissement scolaire, il est établi que si l'indice de masse corporelle se situe entre 18 et 25, l'élève se verra attribuer des points bonus pour le récompenser de ses habitudes alimentaires.



Nanméo c'est quoi cet biiiiiip de biiip à biiip ? Une option "poids équilibre" et puis quoi encore une option "peau de bébé anti-acné" et "Virginité préservée" ?

Si il y a bien un endroit où les habitudes alimentaires saines n'existent pas c'est les lycées ! Dans un lycée tu as les mecs se goinfrant de panini-pizza (oui ça existe c'est une pizza roulée sur elle même dans lauelle tu met ce que tu veux, 5 euros chez luigi) au goûter, les filles qui se font vomir et ne se nourrissent que de pommes, les gens qui avalent 4 cafés par jour, ceux qui bouffent tout et n'importe quoi sans grossir et parfois le souhaiterais bien), ceux qui font attention mais caquent à chaque poses ... Si il existe une chose injuste dans les lycées c'est la masse corporelle des gens !

Et un timbré voudrait en faire des points bonus ! A la limite dans une filière Mannequinat et Femme Entretenue (Et toi Tatiana tu veux faire quoi ? Une première MFE !) on pourrait comprendre mais tout ça n'a strictement rien à faire ailleurs ! Le Bac devrait être attribué sur ton rapport tour de seins/tour de taille ou l'entretien porté à ta chevelure (idée brillant de Mr Provost) !
Et puis c'est une bonne idée de faire passer ce genre d'épreuve à la tranche d'âge la plus complexée par son corps, non ?



Bon sinon tout va bien, j'ai repris et comme j'ai deux nouveaux profs, article en prévision !
Rendez-vous sur Hellocoton !

03 janvier 2012

Orgueil et préjugés - Jane Austen

Il est trois heures du matin, je viens de finir mon devoir de géo, j'ai cours demain matin à 8 heures, autant dire que tout ceci n'est pas très raisonnable de ma part mais que dire ("Les gens raisonnables n'ont pas la belle vie, ils'r'gardent les gens pas raisonnables et bien souvent ils les envient") ! Bon comme je suis pas crevée pour un sou et que mon sujet me tient à cœur je vais vous dire ce que j'ai pensé d'Orgueil et Préjugés que j'avais mis sur ma liste de lecture.


Résumé : L'histoire est simple : Elizabeth Bennet, qui se croit dédaignée par Darcy, jeune homme riche et hautain, s'amourache d'un bel officier, Wickham.


Mon Avis : Ah !! Mais que ce livre était bien, je l'ai dévoré et adoré. Autant je cherche encore l'amour dans les Hauts de Hurlevent, autant là j'en ai trouvé ! Tout m'a fait plaisir, retrouver l'histoire qui en a inspiré des milliers d'autres, voir de l'humour et un style léger là où je m'attendais au style certes beau mais lourd de ces contemporains, attendre qu'enfin les deux nigauds dont tout le monde connait la fin heureuse se décide à s'aimer. Ce roman fait partie de ceux que je me freine à lire pour avoir le plaisir de m'en délecter un petit peu plus longtemps et que pourtant je ne peut m’empêcher d'ouvrir au lieu de faire mon devoir de géo. 

Je trouve que je m'y prend comme un manche pour vous en parler mais c'est toujours comme ça avec les livres qui plaisent : je sait pourquoi je déteste un livre, je ne sais pas ce qui m'en fait tomber amoureuse. Mais c'est sans hésitation que je vous invite à le lire pour celle qui ne font pas déjà partie des Fanausten car plus qu'un classique ce livre est à l'origine de tout les bouquins, les séries et les films concon où le mec méchant finit par se révéler gentil et que deux ennemis finissent par s'aimer !

Et puis voir mon film préféré défiler (Bridget et je n'en ai pas honte =P) en lisant le livre qui l'a inspiré m'a fait trémousser de joie ! Maintenant (enfin ce week-end) c'est sur les conseils de mon anonyme préférée que je vais voir le film avec Colin Firth, peut-être même me taper celui avec Keira Knigntley et sans aucun doute regarder la série Lost in Austen tout en lisant Raison et Sentiments quoi qu'à un moment je vais devoir faire mes devoirs !

Colin a quand même la coupe d'un caniche !!
Rendez-vous sur Hellocoton !

01 janvier 2012

Trouver un titre con en rapport avec le nouvel an

J'adore ces merdes j'ai dû en allumer au moins 6 hier soir !
 C'est le premier janvier alors faut absolument que j'écrive parce que merde même si je l'ai passée toute seule à nettoyer ma baraque on entame une nouvelle année ! Et quelle année à venir : bafa, bac, concours, orientation, voyage (je l'espère), études supérieures, une histoire d'amour ne serait pas malvenue, le bonheur et les petits plaisirs non plus, café et cacahuètes ! Bon et puis en plus niveau international ce serait dur de faire pire que cette année (de toute façon 11 c'est moche comme nombre).
Sinon j'ai survécu à ma fête, j'ai contré la malédiction de la gastro du nouvel an. Je me suis amusée comme une folle, après les autres je sais pas mais bon c'est leur problème.
Voilà, c'était pas un roman, c'était pas très original mais je vous souhaite à tous la meilleure des années (puisqu'il parait que c'est la dernière) !
Rendez-vous sur Hellocoton !