17 novembre 2011

Dumbledore wouldn't let this happen



Le ministre de l’Éducation nationale, Luc Chatel, a jugé "possible", dans un entretien jeudi 17 novembre aux Échos, de continuer à réduire le nombre de poste dans l'éducation après 2012, et n'a pas écarté pour la première fois de recourir "à un organisme indépendant" pour l'évaluation des élèves. dans le Nouvel observateur.

Et là j'ai senti comme un sentiment de colère monter en moi. Quoi ? Encore des réductions de postes ? Pour la troisième année consécutive ? Le gouvernement et le ministère de l'Education Nationale ne seraient-ils pas en train de vouloir  réduire les dépenses de l'état aux dépens de notre éducation ?  Sauf que l'éducation n'est pas censée être une entreprise dont le but est de faire le maximum de profits .  Je refuse que l'on brade notre éducation sous prétexte de la crise économique !

Quel est la fameux adage ? Ah oui : "L'éducation coûte trop chère ? Essayez l'ignorance !" Car si les générations précédentes nous trouvent déjà incultes et ignares, elles seront bien surprise de voir jusqu'où notre bétise et ignorance si l'on continue de détruire l'école.  En effet réforme, après réforme nous nous retrouvons  dans des salles trop petites pour contenir des classes de plus en plus nombreuses certes équipées d'un tableau numérique mais à quoi bon quand nous n'avons pas les livres adaptés aux nouveaux programmes ?

D'un autre côté que faire ? "Indignez-vous !" Quel interet ? Personne ne nous écoute plus.  A force d'organiser des blocus pour un oui, pour un non et pour tout le reste sans jamais suivre le mouvement en manifestations, nous autres lycéens de **** comme de France avons fini par décrédibiliser tout mouvement contestataire. Et désormais quand nous protestons contre la degradation de notre système scolaire, les autres, ces étrangers n'ayant aucun pied dans le lycée, peuvent dire de nous : "Ils veulent juste sécher les cours".

Ceci est l'article que je vais proposer pour le journal de mon lycée alors les critiques sont les très bienvenues pour que je puisse m'améliorer !
Rendez-vous sur Hellocoton !

3 commentaires:

  1. Well done, je suis bien d'accord !!!
    Qu'ils arrêtent de voyager en jet privé, plutôt, les grands môssieurs de la politique (c'est vraiment des guignols parfois, faut le dire)

    RépondreSupprimer
  2. L'état devrait se pencher sur les profits des actionnaires des grandes sociétés avant de réduire les dépenses publiques ESSENTIELLES (parce oui, l'éducation mais aussi la santé, je pense que tout le monde est d'accord pour dire que c'est indispensable).
    Bien écrit ton article!!

    RépondreSupprimer
  3. Ce Luc Chatel, des fois, je lui filerai bien un coup de flingue entre les deux yeux.
    Non mais c'est pas croyable, ils dépensent le fric de l'état, tout ces ministres, le président et compagnie, et ensuite ils sabottent NOTRE éducation et le métier de prof ! Non mais elles sont ou les priorités dans cet état bordel ?
    Désolé, mais ça me met hors de moi, toutes ces mesures.

    RépondreSupprimer