16 octobre 2011

Je n'aime pas ... (4)

Vicky Christina Barcelona



Ce soir passe sur France 2, l'un des films considéré comme un chef d'oeuvre de Woody Allen, et moi bah ce film en le revoyant je me suis rappelé à quelle point je le détestais
En fait, non  je n'ai pas détesté Vicky Cristina Barcelona, j'ai même trouvé le film assez intéressant, mais sans non plus sauter de joie ni crier à la merveille... A vrai dire, je trouve qu'il n'y a pas grand chose à retenir mis à part les jeux d'interprétation de l'ensemble des acteurs. C'est peut-être infondé mais j'ai trouvé le film terriblement banal. On a trois femmes et un homme (disons deux avec le fiancé de Vicky, joué par le génial Chris Messina que j'avais découvert dans Six Feet Under), et le film passe son temps à nous montrer que l'amour, ce n'est pas si facile. Alors d'accord, tout ceci est parfois passionnant, notamment concernant la relation entre Juan Antonio avec son ex-femme, mais le film se termine comme il a commencé et n'apporte pas grand chose, que ce soit en terme d'émotion comme de réflexion.



Oui, le film nous montre des couples vacillants, il nous explique également que des histoires de vacances peuvent tout chambouler, mais il ne propose pas vraiment autre chose. On a surtout un enchainement de relations amoureuses qui paraissent plates et fades. Même si le film passe son temps à nous montrer exactement les sentiments de chaque personnage (chose que j'ai trouvé géniale), j'ai plus eu l'impression qu'il cherchait surtout à introduire divers rebondissements afin de meubler un scénario assez vide. En plus de ça, les personnages sont relativement clichés, ce qui n'aide pas. On a une jolie blonde qui ne réfléchit pas énormément et vit sa vie au jour le jour, une brune hystérique et suicidaire qui passe son temps à détruire son ex-fiancé, et une autre brune sérieuse et travailleuse qui a des principes. On a pourtant l'impression que les personnages évoluent, ce qui rend les choses intéressantes, mais en fait ce n'est pas tellement le cas... La blonde n'évolue quasiment pas, passons. La brune au sang chaud s'apaise, devient même très sympathique et agréable, mais retombe rapidement dans ses mauvaises habitudes. Quant à la brune sérieuse, elle commence à avoir des doutes vis-à-vis de son mariage et comprend qu'elle n'a peut-être pas l'homme qui lui faut, mais finira quand même par repartir comme elle était venue. Pour résumer : rien n'a changé, la voix off conclut le film comme elle l'avait commencé et on n'en parle plus. J'ai trouvé ça assez décevant. Du côté des hommes, Juan Antonio est typiquement le stéréotype du dragueur espagnol, même s'il a une philosophie de vie assez particulière et intéressante, mais parfois contradictoire. Et puis, après toutes les éloges qu'on m'avait fait sur ce film je m'attendais à bien plus.


Aujourd'hui je n'aime pas Vicky Christina Barcelona.
Rendez-vous sur Hellocoton !

5 commentaires:

  1. Parce que pareil. J'ai apprécié ce film, mais de là à dire que c'était le chef d’œuvre de la décennie...

    RépondreSupprimer
  2. Hello! Je découvre to blog par celui de Diglee j'ai vu de la lumière je suis entrée ;-)
    Je suis bien d'accord pour ce film, mais faut dire que Woody a connu un monumental passage à vide cette dernière décennie (à mon sens hein), à part Match Point et éventuellement Minuit à Paris le reste ne vaut pas tripette même si c'est toujours plutôt plaisant à regarder.

    RépondreSupprimer
  3. La première fois j'avais bien aimé, mais sans plus. Hier j'ai voulu le reregarder, j'ai pas tenu jusqu'à la fin. Surtout en français, le parlé naturel était pas vraiment naturel. En VO j'avais kiffé le mélange anglais/espagnol, les deux plus belles langues du moooonde! Sinon Scarlett Johansson, j'ai arrêté de l'aimer en voyant ce film et Javier Bardem en tant que beau gosse ça marche pas trop pour moi, c'est pas mon style.

    RépondreSupprimer