27 juin 2011

La critique pseudo-culturelle de Juin

J'accuse, Saez :
Je concède que cet album est un peu (beaucoup) répétitif mais il n'empêche que j'aime beaucoup certaines de ses chansons . Les textes sont très engagés et même si le discours est peu développé et exprime un mécontentement sur tout et n'importe quoi, il n'a pas tout à fait tort le poète maudit des temps modernes. Je vous conseille particulièrement Marguerite et Les printemps.     



Very bad trip 2:
La fine équipe de Very Bad Trip en Thaïlande. On reprend les mêmes et on recommence, avec plus de moyens. Cette fois, ils vont vraiment très loin et se mettent dans une m*** pas croyable! On rigole beaucoup et certaines scènes sont déjà cultes (ce singe fumeur...). Les acteurs sont bons et bien dans leur rôle. Mais le scénario est vraiment trop calqué sur le 1er. Certains passages sont construits à l'identique! C'est tout de même dommage d'avoir manqué d'un peu d'originalité. Pas aussi bon que le 1er, on s'éclate tout de même pas mal!!!





 
What did you expect from the vaccines, The Vaccines :
J'ai découvert ce groupe grâce à une copine et c'est tout simplement génial !! Un joli mélange entre les strokes, les killers, les ramones et les artic monkeys qui donne ce groupe surnommé par les critiques "Les sauveur du rock". Mes titres préférés : Wetsuit et Wrecking bar (ra ra ra).


Loin, très loin de tout, Ursula Le Guin :
C’est un court roman qui décrit les méandres de l’adolescence. Le narrateur est un jeune homme qui se sent seul, qui ne se reconnaît pas dans ses camarades ni dans l’image que projettent ses parents du fils qu’ils voudraient avoir.C’est un intello qui est heureux dans son monde réflexif mais qui a du mal à l’assumer et qui ne sait pas trop quel parti prendre : faire semblant d’être heureux d’avoir une voiture alors que ça ne le branche pas une seconde ? Ne pas se soucier de sa solitude et se laisser porter par le destin tout tracé qui (croit-il) l’attend ?
Je viens de lire que ce roman a été écrit en 1976, or l’histoire d’Owen est intemporelle, sa progression vers l’âge adulte est très bien décrite. Elle est aussi très bien écrite, j’ai été emballée par le style de l’auteur.



Private practice :
Addison Montgomery était de loin le personnage le plus intéressant de "Grey's Anatomy"..Addison quitte Seattle pour la Californie et un cabinet privé où est pratiqué la médecine parallèle.Elle rencontre une équipe de sensibles farfelus.Par rapport à "Grey's",il y a une exagération dans le drama,et tout est fait pour faire pleurer dans les chaumières.Les relations amoureuses des personnages sont si complexes et puériles,qu'on ne peut y croire.Kate Walsh est épanouie,c'est certain,mais les scénarios complaisants ne lui rendent pas justice.C'est un peu comme si tous ces médecins vivaient dans une bulle idéale,où leur seule préoccupation est de guérir leur patients et de résoudre leurs dilemmes personnels.Bref,pas grand chose à se mettre sous la dent,et pourtant la série médicale en termine déjà avec sa quatrième saison!


Indignez-vous !, Stephan Hessel :
En tant que littéraire je me devais bien de lire cet essai dont tout le monde parle et qui a bouleversé l'espagne. Le style est simple, clair et concis. 8 pages à tout casser mais qui ont le mérite de nous donner envie d'organiser une petite manifestation le plus vite possible ! Ce très court livre ne peut donc qu'émouvoir et convaincre que plus que jamais, la lutte est nécessaire. Elle était évidente contre le nazisme qui représentait l'archétype du régime monstrueux à abattre à tout prix, elle peut le paraître à tort moins aujourd'hui que l'ignominie se pare de fausse démocratie.



Soie de alessandro barricco :
C’est un petit livre qui m’a beaucoup plu. J’ai beaucoup aimé le style très percutant, sans fioriture. Dans les dernières pages, j’ai été un peu déçue, puis je me suis aperçue qu’il y avait des rebondissements jusqu’au bout. Globalement, c’est un petit livre qui m’a enchantée, disons les choses comme elles sont.






True blood :
J'avais commencé par lire les livres puis en apprenant qu'ils avaient été adaptés en série je me suis dépêchée d regarder le tout en streaming. Eric est juste too much sexy (même si j'aime pas les blonds), après 3 saisons je n'ai toujours pas réussi à déterminer si l'actrice de Sookie joue très mal ou très bien. J'aime cette série parce qu'elle se détache complétement de twilight même si par moment il y a toujours des choses nunuches entre l'amour vampire-humaine mais sinon , l'histoire est captivante et puis il y a des moments trash qui permettent de contrebalancer les trucs twilightiens.
Rendez-vous sur Hellocoton !

2 commentaires:

  1. Je te remercie grandement de m'avoir fait découvrir The Vaccines :D \o/

    RépondreSupprimer
  2. De rien, ça fait toujours plaisir de faire partager ses découvertes musicales.

    RépondreSupprimer