28 avril 2011

Un jour en cours n°1

8h : Cours de math-info
Une irresistible envie de dormir, Sébastien l'a remarqué et il se fout de ma gueule.
C'est dingue quand on est au dernier rang, on voit absolument tout (sauf le tableau). Cest vrai que c'est le seul cours où je me retrouve toujours au fond, c'est pas vraiment volontaire de ma part, c'est juste que (allez savoir pourquoi) je suis systématiquement en retard le jeudi sûrement la malédiction d'une méchante fée.
Rien à dire, les statistiques c'est chiant, au moins les pourcentages ça servait pour les soldes !



9h : Cours de littérature:
Derrière moi GG et Jordan, celui-là il s'arrête jamais : un commentaire grivois sur la pauvre Manon Lescaut, un p'tit mot d'amour à Léa, des boulettes sur Victor... c'est marrant mais limite lourd. Ah je suis sa prochaine victime il commence à me tripoter le Tshirt parce que je perd mes cheveux (remarque il a pas complétement tort).
Correction de dissert'sur le personnage romanesque. Franchement là je me demande juste quel personnage je serai. Pour sur une Bridget Jones mélée à une Bovary et une Mathilde de la Mole. J'adorerai être une Mme de Merteuil histoire d'être séductrice, sûre de moi, véhémente, féministe et méchante. Ouais une Merteuil c'est le kiffe.
Dès fois je suis vraiment pas d'accord avec ma prof, c'est peut-être parce que c'est une matière suggestive mais expliquez moi qui peut bien s'identifier à un assassin ?


10h: Le même cours :
Pendant la pause, j'ai tenté une tentative d'approche du GG collé tout seul à une fenêtre d'où il admirait la récré des collégiens. Rien à faire je n'arriverai jamais à parraitre un minimum interessante à ses yeux (qui sont vert par ailleurs). J'ai abandonné devant son manque de réaction et suis partie me griller une clope avec Louison pour une conversation pluie et beau temps.
Retour en cours, étude de la lettre de Manon.




14h : cours de latin
Génial !Annette m'en veut ; ok j'ai dit à Nathalie que son non-petit ami était Peter mais la bougresse était déjà au courant de toute l'histoire car l'autre Antigone lui avait tout dit sauf e prénom, résultat j'ai été piégée et c'est à moi que Annette va en vouloir : vive la justice ! Annette et moi c'est très spécial : je lui dit tout, elle ne me dit rien. On fonctionne comme ça depuis le collège (c'est ma plus vieille amie), relation mise en place pour la protéger de moi et de mon caractère de bavarde irréprésible. Mais j'avais tellement fait d'effort pour gagner sa confiance qu'elle avait fini par craquer et me raconter des brindilles d'histoire. Maintenant c'est fini elle ne me dira plus jamais rien et on va reprendre notre relation psy-patient. Caton m'appelle je vous laisse.
Dieu qu'il pue ce prof, il est le plus interessant et j'adore ses cours mais une douche ne lui ferait pas de mal.
Petite blague pourrie : Ciceron c'est pas carré.

16h: cours d'anglais :
Je respecte tout mes profs (même ceux que j'aime pas) mais celle là y a pas à dire elle est vraiment conne limitée, c'est affligeant.
Après une heure de débat au café (consistan tà une colonne de pour et de contre), Clarinette a définitivement  décidé de laisser tomber tout espoir de sortir avec Séb. Je devrais certainement faire la même chose avec GGvu qu'à vrai dire il n'a pas l'air de me définir autrement que la nana schizophrène oscillant entre blonde surexcitée à l'humour pourri et la bonne élève sérieuse.
D'ici il est juste en face de moi et c'est vrai qu'il est trop mignon , et totalement asocial (contre le mur à griffonner des truc qui doivent pas être son cours vu que la prof tente pour la 15ème fois de retrouver sa cassette audio).
Rendez-vous sur Hellocoton !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire